Un pichet à surprise en faïence de Nevers donné par l’association des amis du Musée

Ce petit pichet, outre la particularité de jouer un mauvais tour à celui qui s’en sert, a une couleur rare : il est  vert. Cette production, confidentielle, datée entre 1620 et 1640, a été mise en évidence par Jean Rosen. (Rosen 2009, t.2, p. 134). Ces attributions ont été réalisées d’après des découvertes faites lors de « fouilles archéologiques» en 1982. Les quelques fragments découverts l’ont été dans un contexte chronologique daté de la première moitié du XVIIe siècle. Le musée de Nevers ne possèdait aucun exemplaire de cette production. En collection publique, seul le plat du musée de la céramique à Rouen a été identifié. C’est la raison pour laquelle je pense qu’il est important d’accepter cette offre qui nous permettra de conserver un des 10 objets recensés de ce style.